icon_finder Le dossier de presse de Maxime Le Forestier

 

sponsor


 

BIOGRAPHIE DE MAXIME LE FORESTIER

Maxime Le Forestier, de son vrai nom Bruno Le Forestier, est un auteur-compositeur-interprète né d’un père britannique et d’une mère française. Dès le lycée, il s’intéresse à la musique et crée un duo avec l’une de ses deux sœurs, Catherine.

Sa carrière

Maxime Le Forestier sort son premier album en 1972 avec les titres « Cœur de pierre, face de lune » et « La Petite Fugue ». Premier succès, les Français découvrent un artiste à la musique légère aux paroles qui font mouche et aux mélodies entêtantes. Fan inconditionnel de la musique de Georges Brassens, il aura la chance de faire ses premières parties à Bobino. Artiste reconnu, il enregistre des albums en live, à l’Olympia, écrit et compose pour les autres (comme Anne Sylvestre et Julien Clerc), enregistre une série d’albums dans lesquelles il chante des chansons de Brassens.

En 1987, après une traversée du désert, Maxime Le Forestier revient en grande pompe avec l’album « Né Quelque part » influencé par la musique africaine. Il reçoit en 1988 la Victoire de la musique de la chanson originale de l’année qui donne son titre à l’album. Habitué des récompenses, il reçoit en 1996, la Victoire de l’artiste interprète masculin de l’année pour l’album « Passer ma route ». En 2008, il sort « Restons amants » avec lequel il entame un tournée de plus de deux ans.  En 2013, Maxime Le Forestier sort son 15ème album studio qui s’intitule : « Le Cadeau ». En 2014, il est en concert dans toute la France et à Paris dans la mythique salle de l’Olympia.

LeForestier_(©Michael_Crotto)_03