Bonjour,
un peu de promo pour mon nouveau projet, créé à Nuithonie il y a une semaine.
vous dire que ça réserve des surprises, que c’est une histoire extraordinaire et vraie (celle d’Emile Zatopek)
que sur le plateau j’y suis

avec Format A’3, « mes trois lascars de haut rang »  comme dit A.Voisard( alexis gfeller piano, patrick dufresne batterie, fabien sevilla contrebasse)
que je me suis entouré d’une belle équipe:
Robert Sandoz qui m’a plus que secondé dans la mise en scène
Tania d’Ambroglio qui nous a plus qu’habillé
Florence Faure qui nous a travaillé au corps
et qu’on aurait tous du plaisir à vous voir
thierry romanens

« La musique nuance, amplifie ; elle murmure, jubile ;
rythmes irréguliers du jazz ou gros rock,
elle est vraiment partenaire, elle dialogue.
Thierry Romanens, lui, en survêt, jogging et liquette,
badine, nonchalant sur un ton décontracté,
entre récit, slam, groove et guitare. Rayonnant et irrésistible. »
E.Haas. La LIBERTE. 11.11.2016

Thierry Romanens et Format A3  Courir Novembre 2016 Nuithonie

Thierry Romanens